Qui sommes-nous?

Notre équipe est menée par l’avocat de défense des droits de l’Homme William Bourdon, fondateur de Sherpa et avocat d’Edward Snowden, Antoine Deltour (LuxLeaks), Hervé Falciani (SwissLeaks) et d’autres lanceurs d’alerte et personnes oppressées pour leurs opinions politiques.

PPLAAF vise à réduire les risques que prennent habituellement les lanceurs d’alerte en proposant un système hautement sécurisé pour permettre une communication cryptée avec des experts juridiques et des enquêteurs. Nous proposons également des conseils juridiques et des représentations légales pour les lanceurs d’alerte.

Tout au long de notre travail, nous avons pour objectifs plus larges de promouvoir le journalisme d’investigation, la sensibilisation, le plaidoyer législatif et la mise en place de coalitions pour mener au changement.

Nous sommes prêts à aider les lanceurs d’alerte qui souhaitent divulguer des informations sur la commission de crimes, d’actes de corruption, d’actes économiques illicites – que ce soit dans les secteurs publics ou privés – ou des risques environnementaux qui concernent l’Afrique. Vous pouvez vivre ou résider en dehors de l’Afrique ou ne pas être citoyen d’un pays d’Afrique pour nous contacter. Tant que l’information a trait à l’Afrique, nous sommes là pour vous aider.

Ce que nous ne sommes pas

Nous ne sommes associés à aucun calendrier politique ou national. Nous ne sommes pas liés à des services de renseignement. Nous ne sommes pas non plus financés par des entités politiques, nationales ou liées à des services de renseignements.

Que faisons-nous?

PPLAAF offre les services suivants aux lanceurs d’alerte, aux ONG, aux médias et aux autorités:

Assistance technique

Les lanceurs d’alerte peuvent nous joindre via un site web sécurisé avec un service de messagerie crypté et une hotline en français et en anglais.

Assistance juridique

Les lanceurs d’alerte qui nous contactent seront dirigés vers un avocat local et/ou international qui expliquera les risques auxquels ils sont exposés, la façon dont ils peuvent signaler en toute sécurité des informations sur des faits sur la criminalité ou la corruption, quelles lois peuvent les protéger contre les représailles et d'autres préoccupations, etc. En cas de poursuites judiciaires, ces avocats peuvent alors défendre le lanceur d’alerte. Si ce dernier est indigent, PPLLAF rassemblera des fonds pour assurer la représentation légale. PPLAAF peut également mettre en rapport les lanceurs d’alerte avec des ONG aux fins de fournir un soutien de plaidoyer. Notre site Web est aussi une ressource pour l'information et l'analyse des lois sur les lanceurs d’alerte dans les pays africains. Cette ressource est mise à jour par nos experts juridiques et chercheurs.

Assistance aux médias

Si le lanceur d’alerte et l'avocat conviennent que l'information devrait être divulguée aux médias, PPLAAF aide à la prise de contact avec le journaliste le plus approprié et facilite le transfert d'information. Les partenariats entre les journalistes locaux et internationaux peuvent être noués lorsque cela est nécessaire, au cas par cas. S'il est plus approprié d'envoyer les informations à une ONG, PPLAAF facilite, là aussi, ces contacts pour assurer la sécurité et la confidentialité de l'identité du lanceur d’alerte.

Sensibilisation et soutien à la recherche

PPLAAF organise des réunions, produit des documents d'orientation et mène des activités de sensibilisation pour influencer les autorités nationales et régionales à adopter des lois fortes afin de protéger les lanceurs d’alerte et tenir les parties coupables responsables.

Ce que nous ne faisons pas

Nous ne proposons pas de soutiens financiers, matériels, ni de cachette ou d’autres moyens physiques pour protéger les lanceurs d’alerte. Nous n’offrons pas non plus d’assistance psychologique ou d’autres formes d’aide comme le tutorat.

Nous ne proposons qu’un soutien juridique et technique ainsi qu’une assistance pour effectuer des divulgations sûres et efficaces.

Pourquoi sommes-nous différents?

De nombreuses plateformes existent déjà pour faciliter et protéger la divulgation d’informations, souvent mises en place par des ONG ou des médias. Leurs solutions, parfois limitées à des encryptages d’un bout à l’autre de la communication, permettent des transmissions sûres, mais qui souvent laissent le lanceur d’alerte à la merci des médias.

PPLAAF cherche à proposer un spectre entier de solutions pour pourvoir aux différents besoins des lanceurs d’alerte. Travaillant au cas par cas, ce spectre de solutions comprend l’encryptage d’un bout à l’autre de la communication, un soutien juridique gratuit en conseils ou en représentation légale contre des employeurs ou autre entité ; une orientation pour aider à approcher les médias ou les ONG ; une assistance continue pour protéger le lanceur d’alerte pendant que l’information est divulguée à la presse et au public. De la même manière, pour nos partenaires dans les médias, nous proposons une vérification approfondie du lanceur d’alerte et de ses informations avant de transmettre l’information.

PPLAAF aide également à développer des législations protégeant les lanceurs d’alerte, notamment quand il s’agit de personnes non employées, ou créant des autorités permettant la divulgation d’information au sein des services de sécurité et de renseignements.

Actualités à la Une

Des journalistes-citoyens formés en cybersécurité par les Africtivistes et PPLAAF

PPLAAF 09 October 2017

Après Conakry, Nouakchott et Dakar, des formations auront lieu dans d’autres capitales africaines

Read more

Personne ne doit perdre son travail pour avoir fait le choix de l’éthique

Charles Sanches 30 August 2017

Falamata Aoumi, lanceuse d’alerte nigérienne, a raconté à PPLAAF les difficultés rencontrées pour dénoncer des pratiques frauduleuses dans une banque

Read more

GuptaLeaks: Duduzane Zuma, fils du président sud-africain et pièce maîtresse de la famille Gupta

14 August 2017
de Le Monde

La fratrie indienne a misé au début des années 2000 sur le jeune fils de Jacob Zuma, alors en pleine ascension politique malgré une première affaire de corruption.

Read more

RDC: Nouvelles révélations sur des sociétés appartenant à des proches de Kabila

12 July 2017

RDC: Nouvelles révélations sur des sociétés appartenant à des proches de Kabila. Les enquêtes ont été menées grâce aux documents transmis à PPLAAF par un lanceur d’alerte

Read more

PPLAAF: Les efforts des parlementaires nigérians pour protéger les lanceurs d’alerte méritent d’être soutenus

15 June 2017

PPLAAF a participé à un séminaire de deux jours sur la protection juridique des lanceurs d’alerte

Read more

Lanceurs d'alerte!

19 March 2017
de Libération Africa 4

Questions à... Henri Thulliez. Défenseur français des droits de l'Homme, il a été pendant cinq ans coordinateur pour HRW dans l’affaire Hissène Habré. Il est membre du Conseil d'administration de la PPLAAF.

Read more

La vidéo de William Bourdon lors du lancement.

William Bourdon - 07 March 2017
AZ ACTU.net

Il y a une exigence de protéger les citoyens qui défendent l’intérêt général

Read more




Archives Nouvelles